Abandonner, c'est tuer à coup sûr !

Froid extrême, grosses chaleurs, dangers de la route, malveillance voire cruauté de certaines personnes, fourrière et refuges suchargés qui parfois - trop souvent - euthanasient, tristesse extrême et desespoir, c'est le sort reservé à l'animal abandonné.

Tous les étés de trop nombreux animaux, chiens, chats sont abandonnés. Le bébé reçu pour Noël n'est pas une peluche, il a bien grandi et il encombre.

On ne le répétera jamais assez, l'adoption d'un animal engage pour un minimum de dix ans et devrait être un acte longuement réfléchi.

 

   

L'abandon d'un animal comme tout sévice grave à son encontre constitue un acte de cruauté, délit passible de 2 ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.

Chien fourrière